Le président brésilien ouvre une base à des satellites américains

Le président brésilien d'extrême droite Jair Bolsonaro, en visite lundi à Washington, a signé un accord pour ouvrir une base brésilienne au lancement de satellites américains.
M. Bolsonaro, qui sera reçu mardi par Donald Trump à la Maison Blanche, n'a jamais caché son admiration pour son homologue américain. Après plus d'une décennie de présidents socialistes au Brésil, il affiche volontiers son approche favorable au milieu des affaires.
Il a signé lundi un accord avec des entreprises américaines pour permettre le lancement de satellites commerciaux depuis la base d'Alcantara, dans l'Etat septentrional de Maranhao.
"Nous devrions remercier Dieu pour le récent changement d'idéologie au Brésil", a-t-il dit devant la Chambre américaine de commerce. "Nous voulons rendre au Brésil sa grandeur, tout comme Trump veut rendre sa grandeur à l'Amérique".
La base d'Alcantara est idéalement située en raison de sa proximité avec l'équateur, ce qui permet des économies de combustible de l'ordre de 30% pour les lancements.
Le Brésil, qui est en concurrence avec Kourou, en Guyane française, espère donc emporter une tranche du précieux marché des lancements.

Posts les plus consultés de ce blog

Janvier 2020: Liste des 10 sénateurs à qui ont accordé la continuité du mandat en Haïti

« J’ACCUSE » – Lettre à la nation du député Jerry Tardieu

Haiti: Un citoyen étranger et un policier haitien tués par balles