Lettre ouverte à Son Excellence M. Jovenel Moïse,Président d’Hati

Monsieur le Président,


Le 17 janvier 2017, à Santo Domingo, à l’hôtel « EmBajador », au cours d’une rencontre avec la communauté haïtienne, en tant que Président élu, vous vous êtes engagés à vous enquérir personnellement, au moins une fois par mois, tout au long de votre mandat, de l’état de la question haïtienne en République Dominicaine. Cette déclaration, qui avait justement reçu un vibrant écho au sein de la diaspora haïtienne en République Dominicaine, laissait présumer à quel point vous étiez préoccupé par la question haïtienne en République Dominicaine, et envisager l’intérêt particulier que votre Présidence allait accorder au sort des centaines de milliers de ressortissants haïtiens chez nos voisins. C’était d’ailleurs, comme pour confirmer l’espoir de nos compatriotes, votre première visite à l’extérieur en tant que président élu. La diaspora haïtienne en République dominicaine en était fière. Nous avons été honorés et flattés de vous accueillir sur cette terre qui héberge la majorité des Haitiens vivant l’étranger.

Monsieur le Président,

Plus de 26 mois après votre investiture à la Magistrature suprême, aucun signal de votre Administration ne laisse soupçonner que la diaspora haïtienne en République Dominicaine occupe une quelconque place dans son agenda politique, voire l’importance que vous laissiez entendre lui accorder.

En outre, vous avez promis de tout mettre en œuvre pour résoudre les problèmes liés à la  documentation des ressortissants haïtiens et plus particulièrement le processus de livraison des passeports en faveur de nos compatriotes. Cependant, à la suite de scandales survenus autour de la question d’expédition des passeports, ce service a dû s’arrêter net : depuis des mois, rien ne fonctionne. A cet effet, nous continuons d’attendre, car les opérations n’ont pas encore repris.

Toutefois, à l’occasion de la semaine de la Diaspora qui débutera le 20 avril prochain, nous aimerions vous solliciter, M. le Président, de bien vouloir prendre en compte nos appréhensions. L’urgence la plus impérieuse serait de mandater un émissaire ou un messager officiel, une personne intègre et compétente, connaisseuse de la Relation haïtiano-dominicaine, pour animer les rencontres mensuelles de la présidence et des besoins de la communauté vis-à-vis des cadres de référence en poste.

Il serait encore souhaitable que la légèreté et la futilité des décisions des autorités haïtiennes touchant les grands dossiers de la question haïtienne en République Dominicaine cessent d’alimenter les stéréotypes anti-haïtiens qui, au fil des années, se sont malheureusement consolidés en République Dominicaine, au détriment de nos ressortissants. J’ose espérer que mes préoccupations sont partagées par la grande majorité de mes concitoyens vivant en République Dominicaine qui n'ont pas d'a priori politique et dont le seul souci est l’émergence d’un environnement favorable à leur épanouissement et à la cohésion sociale en Haïti ainsi que le déploiement d’une Diplomatie haïtienne dynamique et créative capable de défendre les intérêts haïtiens, non seulement en République Dominicaine mais aussi dans tous les recoins de la planète.

Monsieur le Président,

Il n’est pas trop tard pour bien faire. Je vous exhorte à honorer, par des actes concrets,  vos engagements, combien nobles et justes, vis-à-vis de la diaspora haïtienne  en République Dominicaine. Point n’est besoin de vous rappeler que la Constitution haïtienne, en son article 76, fait de vous le chef de la diplomatie haïtienne. A ce titre, vous êtes directement responsable du succès autant que des bavures de la mission diplomatique haïtienne. Au demeurant, ce sont les raisons pour lesquelles je vous conjure de prendre les décisions nécessaires pour juguler l’hémorragie qui dégrade les missions Consulaire et Diplomatique en République Dominicaine.

Dans l’attente des dispositions concrètes de votre part qui renouveleront et attesteront votre intérêt pour la question haïtienne en République Dominicaine, je vous prie de recevoir, Monsieur le Président, l’expression de mes salutations patriotiques.


Dominique Walestor Joseph Diplomate, Internationaliste,
walesdo@hotmail.com

Le plus populaire

PRIYÈ POU MANDE ÈZILI DANDÒ ASISTANS , LÈ NOU ANGAJE

Que se passe-t-il vraiment lors d'une relation sexuelle

Posts les plus consultés de ce blog

PRIYÈ POU MANDE ÈZILI DANDÒ ASISTANS , LÈ NOU ANGAJE

Que se passe-t-il vraiment lors d'une relation sexuelle

Caelle Edmond Jean Baptiste - Kidnappée et libérée