Trump recule sur sa menace de fermer la frontière, donne un an au Mexique

Le président américain Donald Trump a reculé jeudi sur sa menace de fermer la frontière avec le Mexique, évoquant un délai d'un an pour que son voisin du sud lutte plus efficacement contre l'immigration clandestine et le trafic de drogue.
"Nous allons leur donner un avertissement d'un an", a lancé M. Trump lors d'un échange avec les journalistes à la Maison Blanche.
"Si les arrivées de drogue ne s'arrêtent pas (...), nous mettrons en place des tarifs douaniers sur des produits, en particulier les voitures (...) Et si cela ne suffit pas, nous fermerons la frontière", a-t-il encore dit.
"Si le Mexique ne veut pas aider, pas de problème, nous imposerons des tarifs douaniers sur leurs voitures", a-t-il martelé.
M. Trump appelle haut et fort le Mexique à interpeller les migrants originaires d'Amérique centrale qui transitent sur son sol et le Congrès à muscler les lois migratoires des Etats-Unis.

Posts les plus consultés de ce blog

Janvier 2020: Liste des 10 sénateurs à qui ont accordé la continuité du mandat en Haïti

« J’ACCUSE » – Lettre à la nation du député Jerry Tardieu

LE SEXE EST UN PACTE DE SANG