Le sénateur Garcia Delva soutient le réaménagement du lycée Charlemagne Péralte de Saint-Michel de l’Attalaye

A l’occasion du 149e anniversaire de fondation de la commune de Saint-Michel de l’Attalaye, le maire Geuillant Dorsainvil a lancé officiellement le chantier de clôture du lycée Charlemagne Péralte. Le projet coûte 10 millions de gourdes. Il sera réalisé sur quatre mois, avec le soutien du bureau du sénateur de l’Artibonite Garcia Delva. Les ouvrages permettront aux bénéficiaires de se former dans de meilleures conditions.
Le maire de St-Michel de l'Attalaye s’est réjoui du lancement de ces travaux. Offrir un environnement approprié aux lycéens, explique M. Dorsainvil, c’est garantir leur rendement scolaire. Il a félicité le sénateur Delva, qui, après deux ans, a décidé d’honorer sa promesse de campagne. Selon le président de l’Association des maires de l’Artibonite (AMA), il est nécessaire que les parlementaires soutiennent les efforts des collectivités. Gueillant Dorsainvil plaide en faveur de la pérennisation de cette collaboration qui aura un impact positif sur les communautés.
Le renforcement de la sécurité du lycée est une grande priorité, de l’avis du directeur, Jardimène Pierre-Antoine. D’après ce dernier, en raison de l’ambiance qui règne dans les parages, les élèves ont du mal à se concentrer normalement sur les cours. À maintes reprises, poursuit le directeur, l’établissement a été refusé comme centre d’examens. « Cette situation est notre principale préoccupation », a déclaré le responsable. Comme convenu dans le contrat, il souhaite que les travaux soient achevés avant le début de la prochaine année académique. Une idée soutenue par les élèves de l’institution.  
Le montant alloué aux ouvrages, selon Garcia Delva, provient du Fonds de développement départemental, une subvention annuelle octroyée aux sénateurs. En dehors de sa véritable mission, dans un pays comme Haïti, Garcia Delva croit qu’un parlementaire doit s’impliquer foncièrement dans le développement de sa juridiction. Il dit s’engager à travailler dans la même lignée afin de renforcer les collectivités territoriales. « La synergie entre tous les élus est indispensable à l’amélioration des conditions de vie de la population », a-t-il soutenu. Le sénateur projette d'étendre ce geste dans d'autres municipalités en difficulté.
L’érection de la clôture du lycée sera exécutée par la firme Baco Construction. Selon la fiche technique du projet, les travaux dureront quatre mois. Le responsable de la compagnie a promis de respecter le contrat si les fonds sont décaissés à temps.
Parallèlement, un montant de 192 000 gourdes a été remis au comité de gestion de la chapelle Saint-Yves de Camathe, 2e section. Cet argent est destiné à la réhabilitation du toit de ladite chapelle qui est dans un état déplorable. Selon le sacristain Luckner Norzilus, tout sera fait pour que les ouvrages aboutissent avant la fête patronale qui aura lieu le 19 mai prochain.

Posts les plus consultés de ce blog

Janvier 2020: Liste des 10 sénateurs à qui ont accordé la continuité du mandat en Haïti

« J’ACCUSE » – Lettre à la nation du député Jerry Tardieu

Haiti: Un citoyen étranger et un policier haitien tués par balles