Pas de titre Concacaf pour les U17 qualifiés pour Brésil 2019

72 heures après avoir obtenu une qualification pour la phase finale de la Coupe du monde de la FIFA/Brésil 2019, la sélection nationale haïtienne a connu l’amer goût de la défaite 0-1 en demi-finale de la compétition. Bien que qualifiés depuis dimanche pour le mondial, les garçons ont longtemps pleuré leur rêve interrompu après la rencontre Haïti vs Mexique  dont l’issue leur indiquait la porte de sortie de la compétition.
Hanté par le fait qu’Haïti court après un premier succès contre le Mexique (les coéquipiers de Wilner Piquant sont passés tout près du succès en 1981 après avoir longtemps mené 1-0 aux dépens du Mexique à Tegucigalpa sur une réalisation de Goebbels Cadet, mais Hugo Sanchez égalisait à trois minutes du terme ; Peterson Joseph et sa bande n’ont pu faire mieux que 0-0 contre les U-17 mexicains en 2007; en mars 2008, les Aztèques ont battu la sélection olympique haïtienne 5-1 en Californie; les U-17 féminins n’ont pu faire que 1-1 en juin 2018 à Bradenton avec une somptueuse réalisation de Milan Raquel Pierre Jérôme; les U-20 féminins ont fait un 0-0 contre leur homologue mexicaine dimanche 12 mai 2019 en "Sud Ladies Cup 2019". Ce sont là quelques résultats épars). Les coéquipiers de Fredler Christophe et de Dany Jean ont livré une bonne première période. Si l’équipe haïtienne pouvait s’estimer heureuse de rentrer aux vestiaires sans conséquence désastreuse de la communication hasardeuse de sa défense en fin de première période, les Mexicains ont exploité la première communication osée dans la défense haïtienne pour ouvrir le score en seconde période (Efrain Alvarez 1-0, 49e). Le banc haïtien a compris qu’il fallait corriger ça. Trop tard!
Les Haïtiens ne l’ont plus répété après ce but concédé, mais trop crispés par l’enjeu de la partie, ils ne sont pas parvenus à arracher même le privilège de la prolongation. Le Mexique s’impose 1-0 et disputera la finale de la compétition. Haïti n’aura que les yeux pour pleurer d’avoir disputé une bonne partie contre les Mexicains et de n’avoir encaissé que ce petit but consécutif à cette mauvaise communication au sein de la défense. Une erreur qui peut-être leur servira pour ne plus prendre de tels risques en phase finale au Brésil.
La concacaf n’annonce que la finale de la compétition, ce qui sous-entend que les U-17 Haïtiens n’auront pas à affronter le Canada pour la 3e place. Selon un responsable, ils seraient logiquement classés 3e en fonction de leur parcours dans la compétition. Une information que nous n’avons pas pu confirmer. Ils débarqueront à Port-au-Prince jeudi munis de leur billet qualificatif pour le Mondial U-17 au Brésil et devraient sous peu reprendre le travail dans l’objectif de faire mieux que les trois autres sélections nationales haïtiennes qui les ont précédés en phase finale de coupe du monde. (En 1974, la sélection nationale haïtienne joue et perd trois matchs en encaissant au passage 14 buts contre 2 marqués. En 2007, les U-17 jouent trois matchs en Corée du Sud. Ils perdent deux contre un nul 1-1 face à la France et concèdent au passage 8 buts contre 3. En 2018, les U-20 féminins jouent trois matchs en France pour trois défaites en encaissant au passage 6 buts pour trois inscrits. Haïti court après une première victoire en phase finale de coupe du monde et va disputer sa 4e phase finale de coupe du monde. Nérilia Mondésir, avec 3 buts, devance Emmanuel Sanon 2, Guemsly Joseph Jr 1, Peterson Joseph 1 et Widner Saint-Cyr  1 comme buteurs haïtiens en phase finale de coupe du monde).

Posts les plus consultés de ce blog

Janvier 2020: Liste des 10 sénateurs à qui ont accordé la continuité du mandat en Haïti

« J’ACCUSE » – Lettre à la nation du député Jerry Tardieu

LE SEXE EST UN PACTE DE SANG