Les journalistes en Haïti exigent la protection

PORT-AU-PRINCE, Haïti - Les attaques contre les journalistes en Haïti s'intensifient et l'assassinat d'un journaliste de radio a incité les médias à exiger de nouveau que la police les protège et leur offre un espace de travail.

Un individu armé non identifié a tiré sur le journaliste Rospide Pétion alors qu'il rentrait chez lui tard lundi dans une voiture appartenant à Radio Sans Fin. Le journaliste de 45 ans venait de terminer une émission de radio dans laquelle il parlait d'allégations de corruption contre l'administration du président Jovenel Moise.

La fusillade intervient au cours de journées de manifestations de rue parfois violentes appelant à la démission de Moïse au cours desquelles plusieurs journalistes ont été agressés. Certains manifestants disent que certains médias sont pro-gouvernementaux.

Pétion était marié et avait trois enfants.

Posts les plus consultés de ce blog

Janvier 2020: Liste des 10 sénateurs à qui ont accordé la continuité du mandat en Haïti

« J’ACCUSE » – Lettre à la nation du député Jerry Tardieu

Haiti: Un citoyen étranger et un policier haitien tués par balles