Dossier Demalog: Implication de la première dame Martine Moïse

8,2 millions de dollars ont déjà été déboursés pour payer l'entreprise Dermalog au titre d'un contrat de 27 millions signé de manière obscure, a révélé le chef de la commission sénatoriale anti-corruption, Yuri Latortue, qui s'interroge sur le rôle de la première dame, Martine Joseph Moise dans cette affaire.
Des représentants d'organisations populaires ont décidé de déposer plainte lundi, le 19 août, devant la chambre de l'instruction du tribunal de première instance de Port-au-Prince contre la participation de la première dame Martine Moise au dossier Demalog pour abus d'autorité. L’ancienne ministre de la Justice, Heidi Fortuné, l’ancien ministre de l’Économie et des Finances, Jude Patrice Solomon, et l’actuel directeur général de l’Office national d’identification nationale, Jude Jacques Philippe Elibert, sont également accusés d’avoir enfreint la procédure de passation des marchés publics. le choix du nouveau système national d'identification, appropriation illicite, abus de pouvoir et commerce d'influence.

Le président de la commission anti-corruption du Sénat haïtien, Yuri Latortue, a condamné l'intervention de la Première Dame, Martine Joseph Moïse, dans l'attribution d'un contrat à une société étrangère, Dermalog, par l'Office national d'identification (ONI), pour la production de cartes d'identité nationales.

En fait, le sénateur Latortue a révélé que le directeur de l'ONI, Jacques Elibert, avait déclaré lors d'une réunion au Parlement qu'il était allé en France avec la première dame Martine Moise pour procéder à des recherches et signer un contrat avec Dermalog.



Une réunion à laquelle assistent les ministres Ronald December et Jean Roudy Aly et le directeur du BMPAD (Bureau de la monétisation des programmes d'aide au développement), Fils-Aimé Ignace Saint-Fleur.

Posts les plus consultés de ce blog

Janvier 2020: Liste des 10 sénateurs à qui ont accordé la continuité du mandat en Haïti

« J’ACCUSE » – Lettre à la nation du député Jerry Tardieu

Haiti: Un citoyen étranger et un policier haitien tués par balles